Le président Obama débloque une aide d'urgence pour Gaza

Cette aide sera distribuée par l'intermédiaire d'organismes de l'ONU et de la Croix-Rouge.

Washington - Le président a autorisé le déblocage de 20,3 millions de dollars au titre de l'aide d'urgence aux réfugiés palestiniens et aux victimes du conflit israélo-palestinien dans la bande de Gaza, a annoncé le département d'État.

Cette annonce fait suite aux propos de l'envoyé spécial des États-Unis au Proche-Orient, M. George Mitchell, qui a déclaré le 29 janvier à Ramallah (Cisjordanie) : « Le président Obama a exprimé la profonde inquiétude des États-Unis au sujet des Palestiniens qui ont péri à Gaza et aux besoins humanitaires de la population. »

M. Mitchell est actuellement en mission au Proche-Orient afin de manifester le soutien des États-Unis au processus de paix arabo-israélien et de faciliter la conclusion d'un cessez-le-feu durable à Gaza. Il s'est entretenu avec le président de l'Autorité palestinienne, M. Mahmoud Abbas, ainsi qu'avec d'autres hauts responsables palestiniens à Ramallah et à Jérusalem le 29 janvier. Le lendemain, il a eu un entretien avec le directeur des secours de l'ONU, M. John Ging, dans un entrepôt de cette organisation situé à Jérusalem.

Selon le communiqué du département d'État, l'aide publique des États-Unis destinée à satisfaire les besoins humanitaires des réfugiés palestiniens et des victimes du conflit atteint maintenant, pour l'année budgétaire 2009, quelque 120 millions de dollars, dont près de 60 millions pour Gaza.

Le secrétaire général de l'ONU, M. Ban Ki-moon, a lancé le 29 janvier un appel en faveur d'une aide d'urgence pour satisfaire les besoins immédiats des habitants de Gaza pour les six à neuf prochains mois. Il a indiqué que la mission de l'ONU à Genève lancerait un appel officiel à cet effet le 2 février. La population de Gaza, a-t-il précisé, a besoin d'une aide d'urgence dans les domaines suivants : vivres, eau potable, hébergement, médicaments et rétablissement des services de base.

L'aide des États-Unis à trois organismes

Sur les 20,3 millions de dollars consacrés à l'aide d'urgence, 13,5 millions iront à l'UNRWA, 6 millions au Comité international de la Croix-Rouge et 800.000 dollars à l'organe de l'ONU chargé de la coordination des affaires humanitaires. Ces trois organismes s'occuperont de distribuer l'aide alimentaire d'urgence, de fournir une aide médicale et un hébergement temporaire, de créer des emplois temporaires et de rétablir l'accès à l'électricité et à l'eau potable pour les Palestiniens qui habitent à Gaza. Environ 1,4 million de Palestiniens vivent dans la bande de Gaza.

Outre l'aide annoncée le 30 janvier par le département d'État, l'Agence des États-Unis pour le développement international a consacré plus de 3,7 millions de dollars à l'aide d'urgence à Gaza. Des vivres, du lait en poudre, des couvertures, des bâches en plastique et d'autres produits non alimentaires ont été distribués à ceux qui en ont besoin, et cette distribution se poursuit

http://www.america.gov/fr

www.maisonblanche.canalblog.com

Sans_titreimages